mardi 25 avril 2017

Envole-moi - Annelise Heurtier

Chez Casterman, mars 2017, 350 pages.
Ma note : ★★★★☆


Quatrième de couverture :
Lors d'un vide-grenier auquel il participe pour pouvoir s'acheter la Gibson de ses rêves, Swann a un coup de foudre pour Joanna. Mais un détail lui a échappé : Joanna est en fauteuil roulant. Malgré les doutes et les difficultés que cela implique, les deux adolescents vivent une belle histoire d'amour. Cependant, un jour, Joanna se met à broyer du noir : elle a appris que sa cousine, avec qui elle partage la même passion intense pour la danse, a été acceptée à l'Opéra de Paris. Brutalement, cet événement lui rappelle ses limites : malgré toute sa volonté et son appétit de vivre, certains rêves resteront inaccessibles. Swann emploie alors toute son énergie pour que Joanna n'abandonne pas son envie de danser, pour de vrai.

Mon avis :
Quel plaisir de retrouver Annelise Heurtier avec ce nouveau roman ! J'avais découvert cette auteure avec son livre Sweet Sixteen qui avait été un petit coup de coeur et j'ai vraiment adoré Envole-moi. Ce nouveau roman nous présente deux adolescents qui semblent en tous points normaux : Swann, un garçon passionné par la musique et qui rêve de s'acheter une Gibson, et Joanna. Pour gagner un peu d'argent et enfin s'acheter sa guitare, il va participer à un vide-grenier, et tomber fou amoureux de la jeune fille qui tient le stand juste en face : le coup de foudre. Ce n'est que quand elle s'approche de lui qu'il se rend compte qu'elle est en fait en fauteuil roulant. Mais cela ne va pas l'empêcher de l'aimer, bien au contraire.
Ce roman pour adolescents aborde le sujet du handicap avec légèreté et beaucoup de douceur, sans pour autant en faire le thème principal du livre. En effet, le rêve ultime de Joanna est de pouvoir danser, elle était passionnée de danse quand elle était plus jeune et son handicap l'a empêchée de pouvoir continuer. Quand sa cousine est acceptée à l'Opéra de Paris, la jeune fille déprime et se rend compte de tout ce qu'elle ne pourra jamais réaliser. Swann va alors tout faire pour qu'elle puisse réaliser son rêve : une véritable quête pour rendre la fille de ses rêves heureuse. 
La plume d'Annelise Heurtier nous transporte encore une fois dans une histoire touchante et prenante à la fois, qui se lit à toute vitesse. Les personnages sont attachants et nous donne envie de profiter de la vie à fond, de courir, hurler, chanter et danser. Une très belle lecture que je vous recommande vivement !

samedi 1 avril 2017

Bookhaul - Salon du Livre 2017

Le mois de mars est inévitablement marqué par le Salon du Livre de Paris, et donc quelques dépenses. J'ai pu discuter avec quelques éditeurs, lecteurs, auteurs, et forcément, repartir bien plus chargée que prévue. Je vous présente ici les livres qui ont rejoint ma PAL ;)


Mordred
Mordred de Justine Niogret : Face sombre des légendes arthuriennes, Mordred est le traître, fruit des amours illicites et incestueuses d'Arthur et de sa soeur Morgause. S'il fait un temps parti des chevaliers de la Table ronde, il est chassé de celle-ci avant de lever une armée pour combattre Arthur. C'est l'histoire officielle, du moins. Peut-être Mordred n'était-il pas aussi fou que les gestes le prétendent ? Peut-être était-il un garçon sensible et droit ? Peut-être Arthur n'est-il pas le héros que l'on chante et que Mordred n'avait pas le choix ?Justine Niogret propose dans son style remarquable une relecture du mythe de Mordred, de son enfance heureuse à sa fin tragique. Un récit pour réhabiliter celui que l'histoire a traîné dans la boue pour mieux faire briller la légende de la Table ronde.




La Traque (Le Puits des Mémoires #1) ♦ Le Puits des Mémoires #1 - La Traque de Gabriel Katz : Trois hommes se réveillent dans les débris d'un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d'eux n'a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l'autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.





La Perle et la Coquille ♦ La Perle et la Coquille de Nadia Hashimi : Kaboul, 2007. Depuis qu'il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n'est plus que l'ombre de lui-même. Sans lui, sa mère et ses soeurs n'ont pas le droit de quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier. Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d'émancipation aussi fort que celui qu'éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.




La dernière impératrice ♦ La Dernière Impératrice de Daisy Goodwin : Découvrez la plus méconnue des aventures amoureuses de Sissi. Élégant et raffiné, le capitaine Bay Middleton est le meilleur cavalier d’Angleterre, mais est dénué de fortune. Jusqu’au jour où il rencontre l’intrépide Charlotte Baird, une riche héritière, qui tombe amoureuse de lui. Fuyant la Cour de Vienne et son atmosphère étouffante, Sissi va en Angleterre pour participer à une célèbre chasse à laquelle Bay se rend pour être son guide. Tous deux vont alors vivre une passion, ce qui mettra en péril leur avenir et les relations diplomatiques entre les deux pays…




Audacieuse Sarah (La famille d'Arsac, #2) ♦ La Famille d'Arsac #2 - Audacieuse Sarah de Eléanore Fernaye : 1783. La Guerre d’indépendance touche à sa fin. Avant son retour en France, Louis doit remettre à Sarah le médaillon de son frère disparu. La jeune femme est troublée par la visite de l’officier, d’autant que des pluies torrentielles contraignent ce dernier à prolonger son séjour dans la plantation familiale. Menacée par un cousin qui veut l’épouser pour son héritage, Sarah va conclure un faux mariage avec son visiteur. Et si cette union n’était pas un simple échange de bons procédés ? De retour en France avec son Américaine dépourvue de titre de noblesse, la mission de Louis s’annonce plus compliquée que prévu...




Aventureuse Constance (La famille d'Arsac, #3) ♦ La Famille d'Arsac #3 - Aventureuse Constance de Eléanore Fernaye : Londres, 1791. Fuyant les sanglantes représailles qui font suite à la tentative d'évasion de Louis XVI, Constance d'Arsac s'est réfugiée à Londres. Bien décidée à rejoindre sa soeur aux Etats-Unis, elle parvient à convaincre le capitaine John Hadley de la mener à destination. Ce séducteur invétéré n'est pourtant pas du genre à admettre à son bord des passagères non accompagnées. Ces deux êtres que tout oppose se sentent irrésistiblement attirés l'un par l'autre. La traversée promet d'être mouvementée...





Le Secret de Pembrooke ParkLe Secret de Pembrooke Park de Julie Klassen : Abigail Foster s'inquiète pour l'avenir de sa famille depuis qu'elle est ruinée jusqu'à ce qu'un étrange notaire leur propose d'emménager dans un grand manoir abandonné depuis dix-huit ans. Son père et elle sont accueillis à Pembrooke Park par le charmant vicaire, William Chapman, qui leur apprend que, selon des rumeurs, une pièce secrète renfermerait un trésor... Aux prises entre de vieux amis et de nouveaux ennemis, Abigail ignore la nature des dangers auxquels elle devra faire face avant de lever le voile sur ces mystères et de trouver l'amour qu'elle recherche depuis toujours...




22464096 ♦ Loin de Tout de J.A. Redmerski, offert par les éditions Milady : Après avoir perdu son premier amour dans un accident, Camryn, 20 ans, plaque tout pour partir à l’aventure. C’est alors qu’elle rencontre Andrew, qui n’a pas été épargné par la vie lui non plus. Camryn a beau s’être juré de ne plus jamais tomber amoureuse, l’amour se révèle à elle sous de multiples facettes au cours de ce voyage. Un road trip improvisé qui marque le début d’une nouvelle existence exaltante. Mais l’insaisissable Andrew cache un secret qui peut les lier à jamais ou les détruire pour toujours…




Les Aventures de Cluny Brown ♦ Les Aventures de Cluny Brown de Margaret Sharp : Délicieuse comédie so british sur l'émancipation des femmes, critique espiègle de l'Angleterre des années 1930 engoncée dans son carcan moral, Les Aventures de Cluny Brown, ou quand une femme de chambre aussi délurée qu'attachante fait fi de toutes les conventions pour former un couple improbable avec un fantasque intellectuel polonais fuyant les nazis. Surprenante création d'un auteur par ailleurs connu pour sa série jeunesse Bernard et Bianca, Les Aventures de Cluny Brown font l'objet d'un véritable culte en Angleterre et ont été adaptées au cinéma par Ernst Lubitsch en 1946. Un concentré d'humour et d'impertinence à redécouvrir sans plus attendre.



Mon midi, mon minuit
Mon Midi, Mon Minuit de Anna McPartlin : À la suite d’un drame, le monde d’Emma, jusqu’alors rempli de promesses, s’effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d’elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre… Comment survivre à la perte et au chagrin ? Quel courage l’existence peut-elle parfois exiger de nous ? Après Les Derniers Jours de Rabbit Hayes, Anna McPartlin nous offre de nouveau un roman à la fois caustique et profondément émouvant. Servi par un style plein d’esprit et un humour irrévérencieux, Mon midi, mon minuit est une ode à la vie.





Neko Land: une vie de chat au Japon ♦ Neko-Land - une vie de chat au Japon de Alexandre Bonnefoy et Delphine Vaufrey : Au milieu de la jungle urbaine de Tokyo, au chaud dans un neko-café caressé toute la journée par les clients, dormant sur un tas de bois dans une cour de maison à la campagne, attendant du poisson frais sur le quai d’un port de pêche, d’Okinawa à Hokkaido, le chat est partout au Japon. Dans ce livre de photographie animalière urbaine, partez à la rencontre de ces chats japonais.






La valise des créatures: explorez la magie du film Les animaux fantastiques ♦ La valise des créatures magiques - explorez la magie du film Les Animaux Fantastiques de Mark Salisbury : Soyez aux premières loges pour découvrir les étapes du processus de réalisation qui ont porté à l’écran le scénario de J.K. Rowling. Explorez le royaume des créatures fantastiques qui hantent le monde des sorciers et découvrez le casting de rêve des personnages qui les chassent.Sous licence officielle Warner Bros Consumer Products, et conçu par MinaLima, l’entreprise de design graphique qui a travaillé sur les films de la saga Harry Potter et sur Les Animaux fantastiques, La Valise de Norbert Dragonneau : explorez la magie des Animaux fantastiques propose une expérience interactive enchanteresse qui vous fera entrer dans les secrets de la réalisation. Photos et illustrations du film, anecdotes de tournage, fac-similés, documents d’archives, révélations sur quelques effets très spéciaux, ce volume collector donne un aperçu unique de la réunion de talents qui a contribué à la magie des Animaux Fantastiques.


Les avez-vous lus ? Et vous, avez-vous craquer au salon ? Dites-moi tout !

jeudi 16 mars 2017

Belle d'amour - Franz-Olivier Giesbert

Chez Gallimard, février 2017, 464 pages.
Ma note : ★★★☆☆

Quatrième de couverture :
Experte en amour, pâtisseries et chansons de troubadour, Tiphanie dite Belle d'amour a été l'une des suivantes de Saint Louis et a participé, en première ligne, aux deux dernières croisades en Orient. Mais sa vie, qui aurait pu être un conte de fées, tourne souvent au cauchemar. Jetée très jeune sur les chemins du royaume après la condamnation à mort de ses parents, elle est réduite en esclavage à Paris d'où elle s'échappe pour répondre à l'appel des croisés, s'embarquer vers la Terre sainte et entamer un voyage d'initiation. Grâce à ses talents de guérisseuse, elle gagnera la confiance du roi avant d'apprendre auprès de lui l'Islam, la guerre et beaucoup d'autres choses. Épopée truculente et pleine de rebondissements, Belle d'amour raconte un destin de femme mais aussi le Moyen Age au temps des croisades. Une époque qui rappelle beaucoup la nôtre : politique et religion s'y entremêlent pendant que l'Orient et l'Occident se font la guerre au nom de Dieu.

Mon avis :
Belle d'amour fait partie de ses lectures totalement imprévues. Il se tenait sur l'étagère des nouveautés à la librairie et j'ai décidé de me laisser tenter après avoir rapidement parcouru la quatrième de couverture. 
J'ai tout de suite été transportée par la vie de Tiphanie, cette femme peu ordinaire à qui il arrive tout un tas d'aventures, de Paris aux croisades, en passant par la Syrie et la Terre sainte, elle nous emmène avec nous au cours de son voyage qui se fait également spirituel. Le caractère du personnage a su me toucher, elle avance malgré toutes les mauvaises choses qui tombent sur son chemin et sait se relever et tirer profit de tout ce qui lui arrive. Si les parties la concernant m'ont transportée, je dois dire que je suis restée parfois perplexe devant certains passages où l'auteur décide de marquer des pauses pour raconter sa propre expérience personnelle et comment le personnage de Tiphanie lui est apparu pour la première fois pour ne plus jamais le quitter. Certains chapitres et passages ont également pour but de mieux nous faire comprendre le contexte historique dans lequel évolue Tiphanie. Ce livre est à la fois un roman historique, une auto-biographie, un essai et un récit, le tout mélangé pour donner un résultat assez intéressant mais très dense. Il faut dire que la vie de Tiphanie n'a pas été de tout repos, jugée d’embûches et de rencontres, dans une époque marquée par les conflits religieux.

Une très jolie découverte, même si j'ai parfois été frustrée par les "coupures" dans l'avancement de la partie concernant Tiphanie directement, puisque c'est la partie dans laquelle je m'étais le plus facilement plongée. Le surplus d'informations m'a parfois fait perdre mes moyens et j'ai eu du mal à me remettre dans l'esprit de la lecture à plusieurs reprises. Je me laisserai tenter par d'autres œuvres de Franz-Olivier Giesbert avec plaisir.

dimanche 5 mars 2017

The Curse #1 - Marie Rutkoski

Chez Lumen éditions, février 2017, 464 pages.
Ma note : ★★★★★

Quatrième de couverture :
Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la "malédiction du vainqueur" : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise. 
Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage. 
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.

Mon avis :
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Lumen pour ce magnifique service presse qui est arrivé à la librairie, avec sa petite fiole de poison... C'était mon premier service presse en direct d'une maison d'édition sans que je l'ai demandé et je suis ravie d'avoir reçu The Curse
Je connaissais déjà la trilogie de nom, puisque lors de mes voyages à Londres j'avais acheté la trilogie chez Waterstones (vous pouvez la voir dans mes bookhauls londonien) et j'attendais juste le bon moment pour me lancer... Il semblerait que le bon moment soit arrivé :)

The Curse, dans ce premier tome en tout cas, raconte l'histoire de Kestrel, jeune femme de dix-sept ans à l'esprit aiguisé qui devine toujours quand on lui ment et qui du coup gagne à tous les jeux auxquelles elle participe (notamment Crocs et venins, le jeu le plus apprécié du roman). Elle est la fille d’un célèbre général et doit choisir entre s’enrôler dans l’armée ou se marier. Elle réussit à négocier avec son père pour obtenir six mois de sursis, mais à la fin de ces six mois, elle devra lui donner sa décision : le mariage ou l'armée. Il n'y en a aucun qui vaut mieux que l'autre pour Kestrel, dans les deux cas elle perdra sa liberté... Alors qu’elle se promène au marché avec son amie Jess, elle cède à une impulsion et achète un esclave, un chanteur, bien plus cher que le prix proposé pour débuter la vente. Elle a succombé à la malédiction du vainqueur, elle a acheté pour un prix trop élevé l’objet de sa convoitise, espérant sauver le jeune homme d'un sort funeste.
Elle tente alors de deviner le passé du jeune homme, Arin, et pense avoir deviné certains de ses secrets, mais comprend également qu’il n’est pas ce qu’il paraît… Il n’a rien des chanteurs vendus habituellement sur le marche aux esclaves. Ce qu’elle soupçonne est pourtant encore bien loin de la vérité, qui pourrait mener tout son peuple à sa perte…

Ce premier tome de la trilogie est un roman très prenant, Marie Rutkoski nous présente son univers inspiré de la Rome et de la Grèce antique qui nous permet de nous plonger au cœur d'Empires déchus, de peuples opprimés, de lutte de classe et cela grâce aux personnages de Kestrel et Arin, qui sont les deux gros points forts de ce roman (et de la trilogie toute entière, à mon avis). Depuis le moment où Kestrel achète Arin, les deux personnages vont se rapprocher, d'abord parce qu'elle est intriguée par lui, mais également parce que lui a une mission à accomplir... Les deux personnages se manipulent, ils sont tous les deux de fins stratèges. C'est ce que j'ai le plus apprécié dans ce roman, on est beaucoup dans le mental et l'esprit, les personnages ne font rien d'irréfléchi et sont très matures. Je ne tiens pas à en dire trop, il ne faut pas gâcher la surprise et les rebondissements. J'ai adoré ce premier tome, et je pense me plonger prochainement dans les deux tomes suivants qui sont déjà dans ma PAL.

Pour information, Marie Rutkoski sera présente au Salon du Livre de Paris du 24 au 26 mars prochain, l'occasion pour vous de découvrir cette trilogie et de rencontrer l'auteur sur le stand des éditions Lumen ;)

dimanche 26 février 2017

Déracinée - Naomi Novik

Chez Pygmalion, janvier 2017, 505 pages.
Ma note : ★★★★★

Quatrième de couverture :
Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu'il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d'un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d'échange dans cette vallée menacée par la corruption. Car si les villageois demeurent dans la région, c'est uniquement grâce aux pouvoirs du "Dragon". Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l'accompagne dans sa tour pour le servir. L'heure de la sélection approche et tout le monde s'est préparé au départ de la perle rare. Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu...

Mon avis :
Complètement charmée par la couverture et le résumée, je me suis plongée à corps perdu dans cette lecture et quelle magnifique découverte ! Déracinée et une sorte de conte fantastique à l'univers très riche, guidé par l'écriture fabuleuse de Naomi Novik qui nous plonge dans une histoire merveilleuse. L'histoire est celle d'Agnieszka, une jeune fille de 17 ans, qui vit dans un petit village d'une vallée, proche d'un Bois peuplé de créatures maléfiques. Si les villageois continuent de vivre ici, c'est uniquement parce qu'un puissant magicien, le Dragon, les protège des assauts répétés du Bois. En échange, ce sorcier emporte avec lui une jeune fille de 17 ans, tous les dix ans, pour qu'elle le serve.
Cette année, Agnieszka fait partie des jeunes filles menacées par cette sélection, avec sa meilleure amie Kasia. Mais comme Kasia est belle, charmante et intelligente, Agnieszka ne pensait pas un seul instant que le Dragon la choisirait... La voici donc partie pour une aventure de 500 pages, remplie de rebondissements, de magie, de sortilèges, d'amitié et de sentiments...
Un tome unique que j'ai adoré pour son univers très riche et ses personnages très attachants. Agniezka progresse énormément entre le début du roman et la fin, elle évolue beaucoup et grandit aux côtés du Dragon. J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Kasia, qui est secondaire au début mais redevient un élément principal de l'intrigue plus tard et permet à Agnieszka d'évoluer, mais également à toute l'histoire d'avancer énormément. 
Un conte à part entière, une histoire fantastique, une écriture magnifique qui nous transporte tout au long de l'histoire... Une excellente découverte !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...